Culture des Cattleyas

 65 Espèces épiphytes, originaires de l'Amérique tropicale ( du Mexique au Brésil), et plusieurs milliers d'hybrides.

Les Cattleyas comptent parmi les plus belles orchidées par la taille de leur fleurs et la variété des coloris.

Ce sont des orchidées sympodiales présentant des pseudobulbes allongés, terminés par une spathe, sorte de feuille servant d'étui à l'inflorescence qui comporte 3 à 6 fleurs assez durables.

Les fleurs peuvent être petites comme celles du C. aurantiaca dont les fleurs de couleur orange ont à peine 5 cm de diamètre, ou très grandes comme chez le Cattleya gigas, dont les fleurs, blanches ou pourpres, peuvent atteindre 27 cm. 

 

 

Culture

Température et humidité

Les Cattleya prospèrent bien avec une température diurne de 18° à 24° C. et plus, et une température de nuit de l'ordre de 16° environ et de18° pendant la floraison. Par temps couvert, la température devra être plus basse, ne dépassant pas 20° C. Au contraire, elle pourra monter à 25° C.quand le soleil brille. Avec une bonne aération et une forte humidité, les plantes peuvent supporter des températures plus élevées (jusqu'à 38°-40°C).

L'humidité relative devra, l'hiver, se situer entre 40 et 60%; L'été, elle pourra atteindre 70°.

En plus de cette humidité, l'air devra être toujours en mouvement (tout en évitant les courants d'air sec, froid ou chaud qui pourraient provoquer la chute des boutons floraux ou des fleurs). Ce mouvement d'air empêche la formation de poches d'air stagnant, favorise l'évaporation de l'eau déposée sur les feuilles, et par les fortes chaleurs, diminue l'échauffement de celles-ci.

Eclairage

Les cattleyas et les genres voisins, nécessitent une assez forte quantité de lumière pour bien pousser et bien fleurir (environ 20 000 à 30 000 lux), la lumière du matin étant la meilleure. Quand cette quantité de lumière peut leur être fournie, dans un appartement aux fenêtres situées à l'est ou au midi, avec ou sans un apport de lumière artificielle, on obtient de bons résultats. Les cattleyas peuvent même être cultivés entièrement sous lumière artificielle.

Quand le soleil est trop fort durant les journées très ensoleillées du printemps, de l'été et de l'automne dans les autres régions, il sera nécessaire d'ombrer.

Arrosage

Dans la nature, les Cattleya et leurs alliés, après une pluie qui imbibera leurs racines d'eau, verront rapidement le soleil et le vent sécher celles-ci; pendant certaines périodes, les pluies seront même rares. Nous devrons donc essayer de réaliser le même processus, et pour cela, entre deux arrosages, nous laisseront les racines se ressuyer complètement. Or cette mise à sec des racines, est plus ou moins rapide, selon que le compost est plus ou moins filtrant, que l'humidité ambiante est plus ou moins importante, donc l'évaporation plus ou moins forte, que la plante est en période de croissance ou de semi repos. On jugera qu'il est nécessaire d'arroser, quand en soulevant le pot on le trouvera trop léger et quand, en enfonçant un doigt dans le compost celui-ci ne donne pas l'impression d'humidité. D'ailleurs, très rapidement on appréciera, à sa teinte et à son aspect, le degré d'humidité du compost. En cas de doute on remettra l'arrosage au lendemain. En fait la fréquence des arrosages sera d'environ une fois par semaine, mais ceci est une moyenne. L'arrosage devra être suffisamment abondant pour imprégner largement tout le compost.

Galerie Photos : Cattleyas de ma collection